Votre auto-école CityZen à Sarlat vous propose d’effectuer des stages de récupération de points.

Ces stages de sensibilisation à la sécurité routière se déroulent sur 2 jours (7 heures par jour).

Ces stages évoquent les thèmes suivants :

 

  • Informations sur les données générales de sécurité routière.
  • Les facteurs d’accident (âge, permis, lieux, moments, fatigue, alcool…)
  • L’infraction.
  • Les comportements individuels.
  • Vitesse et accidents.
  • Alcool et accidents.

icone_1

A QUI S’ADRESSE CETTE FORMATION ?

4 types de stages sont réalisables :

Le stage volontaire

Ce stage permettant de récupérer 4 points s’adresse aux personnes :

  • Ayant perdu des points
  • Ayant réalisé leur dernier stage il y a minimum un an et un jour.

Le stage obligatoire pour les permis probatoires

Ce stage permettant de récupérer 4 points, s’adresse aux personnes :

  • Ayant commis une infraction entraînant la perte de 3 points ou plus
  • Ayant reçu la lettre 48N en recommandé.

Elles doivent s’inscrire dans les 4 mois suivant la réception de la lettre.

icone_2

LES AVANTAGES CITY ZEN

icon2
Des stages animés par des formateurs diplômés
icone5
Une salle exclusivement à Sarlat, pas de risque d’être redirigé vers d’autres villes

Le stage comme alternative aux poursuites

Lorsque le titulaire du permis a commis une infraction le conduisant au tribunal, le Procureur de la République peut :

  • classer le dossier sans suite à condition que le conducteur suive un stage comme alternative aux poursuites.
  • Proposer au conducteur de participer à un stage de composition pénale, pour éviter une peine.

Le conducteur ne récupère pas de points, à l’issue de ce stage. En revanche, il peut s’inscrire par la suite à un stage de récupération de points volontaire.

Le stage obligatoire comme peine complémentaire

Dans certains cas, comme pour les récidives, le stage de récupération de points fait partie de la peine prononcée par le juge.

C’est une sanction, qui vient s’ajouter à l’amende, à la perte de points et parfois à la suspension du permis.

Le conducteur ne récupère pas de points, à l’issue de ce stage. En revanche, il peut s’inscrire par la suite à un stage de récupération de points volontaire.